Depuis plus de vingt cinq ans, Thierry Fleury trouve le bonheur au coin du BOIS … un matériau chaud, naturel, vivant, qui lui souffle une inspiration toujours renouvelée.



D’origine meusienne, l’artiste s’est finalement établi à Gorze, au cœur d’une nature préservée, pour assouvir sa passion créatrice.

Son œuvre est le reflet de ses préoccupations les plus profondes. Qu’il s’agisse de pièces figuratives ou de formes contemporaines, Thierry Fleury pousse leur finition à un stade extrême, ce qui rend leur auteur facilement reconnaissable. Pour lui, pas de vraie création sans travail.
Le choix des sujets revêt la même exigence : l’artiste cherche à proposer une autre vision des choses,un regard différent.

Certains s’étonneront peut-être de trouver dans son œuvre des pièces en bronze … Là encore, la démarche n’est pas anodine, puisque chaque bronze possède son ancêtre en bois, ce qui représente une difficulté majeure quand on connait le processus de fabrication en fonderie. Pour Thierry Fleury, le bronze ne se substitue pas au bois,il le sublime, en lui conférant une certaine éternité.

La plupart d’entre eux provient de la Fonderie d’Art HUGUENIN à Vézelise, où Mr HUGUENIN a eu la gentillesse de l’accueillir et de lui enseigner les rudiments de son métier.

Pour autant, Thierry Fleury reste très attentif à l’art en général et aux autres artistes en particulier. Certains peintres ou sculpteurs suscitent particulièrement son admiration, comme Camille HILAIRE, Amilcar ZANNONI et Jo Héliotrope qu’il a eu la chance de rencontrer.
Il avoue aussi un penchant très marqué pour le mouvement impressionniste et se déplace volontiers pour aller admirer une œuvre de Rembrandt.
Car si l’homme n’est pas très disert sur son travail, il aime plus que tout cueillir à la dérobée les impressions des spectateurs. Qui sait s’il ne s’en nourrit pas pour ses créations à venir ?